jump to navigation

Offrons 60 Ave pour les 60 ans de sacerdoce du Pape ! 23 juin 2011

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

« Le 29 juin prochain marquera le soixantième anniversaire de l’ordination sacerdotale de Benoît XVI. La Congrégation pour le clergé a invité tous les catholiques du monde à soixante heures d’Adoration Eucharistique, du 29 juin au 1er juillet, journée mondiale de prière pour les prêtres, pour le clergé et les vocations sacerdotales. Aux États-Unis, la Conférence épiscopale encourage les fidèles à prier également pendant trois jours pour les vocations et «en action de grâce pour l’exemple et le service offerts par le pape Benoît XVI». »

A cette occasion , les Zouaves du Pape vous invitent à vous unir par la prière à la campagne « 60 AVE pour les 60 ans de sacerdoce du Pape ! »

Entre le 29 juin et le 1er juillet, récitez 3 rosaires aux intentions du Saint Père.

A- Mystères Joyeux « Contemplation de l’incarnation divine et de la vie cachée du Christ »

1. L’Annonciation – L’Ange Gabriel porte l’annonce à Marie que l’Esprit-Saint viendra sur elle et que l’Etre Saint qui naîtra d’elle sera appelé Fils de Dieu. Marie accepte avec foi et humilité. (Accepter humblement la volonté de Dieu ; humilité).

2. La Visitation – Marie visite sa cousine Elisabeth qui va devenir la mère de Saint Jean-Baptiste. Elle rend service à Elisabeth pendant trois mois. (Servir et aimer son prochain : charité envers son prochain).

3. La Nativité – Jésus-Christ naît dans une étable. Sa mère l’installe dans la crèche. Les bergers et les Mages le visitent. (Le détachement des biens de ce monde, être joyeux dans la pauvreté évangélique.).

4. La Présentation de Jésus au Temple – Marie et Joseph vont au Temple de Jérusalem, présenter l’Enfant-Jésus à son Père du Ciel (l’obéissance ; la pureté du corps, du cœur et de l’esprit).

5. Le recouvrement de Jésus au Temple – Marie et Joseph recherchent pendant trois jours l’Enfant-Jésus qu’ils ont perdu et le retrouvent au Temple. (La recherche de Jésus ; paix dans la famille réunie autour de Jésus ; silence ; Sagesse).

B- Mystères Lumineux « La vie publique de Jésus »

1. Le Baptême au Jourdain – Jésus descend dans les eaux du Jourdain. Les cieux s’ouvrent. La voix du Père le proclame son Fils bien-aimé. L’Esprit descend sur Lui pour l’investir de la mission qui l’attend. (L’adoration de la Sainte Trinité ; notre salut dans le Christ-Jésus ; solidarité du Christ avec l’humanité pécheresse).

2. Les Noces de Cana – Sur demande de sa mère, Jésus change l’eau en vin. Ceci est son premier signe. (Manifestation de l’identité de Jésus, le recours à la puissance médiatrice de Marie).

3. L’Annonce du Royaume de Dieu et l’invitation à la conversion – Jésus en guérissant un paralytique, inaugure sa prédication et nous annonce l’avènement de son Royaume. (Le zèle dans l’apostolat ; l’invitation à la conversion pour accueillir le Royaume de Dieu ; la vocation universelle à la sainteté ; l’esprit missionnaire).

4. La Transfiguration – Sur le Mont Thabor, la gloire de la divinité du Fils est manifestée, pendant quelques instants, à trois Apôtres. Dieu demande d’écouter son Fils bien aimé (La divinité du Christ, seul sauveur ; invitation à entrer dans la lumière de la Vérité ; l’esprit de prière et le goût de contemplation de sa gloire).

5. L’Institution de l’Eucharistie – Le Christ se fait nourriture en son Corps et en son Sang sous le signe du pain et du vin. Il nous témoigne son amour infini. (Invitation à devenir de plus en plus membre du Corps du Christ et de son Eglise ; une plus grande dévotion à l’Eucharistie).

C- Mystères Douloureux « Les souffrances de la passion »

1. L’Agonie – Jésus prie au Jardin des Oliviers. La pensée de nos péchés et les souffrances qui l’attendent font transpirer le sang de sa peau. (La contrition de nos péchés, la prière comme protection contre la tentation).

2. La Flagellation – Jésus est mis à nu, attaché à la colonne et flagellé. Son corps est ensanglanté et couvert de plaies. (Le combat contre les passions mauvaises, mortification du corps).

3. Le Couronnement d’Epines – Une couronne d’épines est enfoncée dans la tête de Jésus. On se moque de lui. (Accepter les humiliations en silence ; la lutte contre l’orgueil et l’égoïsme ; la mortification de l’Esprit et du Cœur).

4. Le Portement de la croix – Jésus porte sa lourde croix jusqu’au Calvaire. Marie accompagne son Fils sur la voie douloureuse. (Être patient et persévérant dans les épreuves et les offrir en union avec le Christ).

5. La Crucifixion – Cloué à la croix, Jésus expire en présence de sa Mère, après trois heures d’agonie. (Aimer Jésus Christ, mort par amour pour nous ; salut des hommes ; soulagement des âmes dans le purgatoire).

D- Mystères Glorieux « Le triomphe de la Résurrection »

1. La Résurrection – Victorieux de la mort, Jésus sort du tombeau, glorieux et immortel, au matin de Pâques. Il nous ouvre les portes du ciel. (Croire en Jésus ressuscité ; la vie nouvelle dans la foi ; amour pour Jésus).

2. L’Ascension – Quarante jours après sa Résurrection, Jésus monte au ciel, en présence de sa mère, de ses Apôtres, de ses disciples. (Attendre le retour du Christ glorieux, désir et espérance du Ciel).

3. La Pentecôte – Dix jours après l’Ascension, l’Esprit-Saint descend, sous forme de langues de feu, sur Marie et les Apôtres. (Être docile à l’Esprit-Saint ; la vertu de la charité ; la mission évangélisatrice de l’Eglise).

4. L’Assomption – Les apôtres découvrent le tombeau de Marie vide. L’Eglise réalise que ce corps virginal qui a porté le Christ ne pouvait connaître la corruption du tombeau. (Rester fidèle à Jésus et la grâce de la bonne mort).

5. Le Couronnement de Marie dans le ciel – Jésus couronne sa Mère ; la Trinité accueille Marie. (La confiance totale dans la Sainte Vierge, notre mère ; prière pour son Plan ; dévotion à Marie ; la communion des Saints).

Une enquête explosive au sein du Planning familiale à lire dans l’Homme Nouveau 30 mai 2011

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

« C’est comme si on vous arrachait une dent ». Ce propos, les journalistes  de L’Homme Nouveau qui se sont rendues dans des centres du Planning familial l’ont souvent entendu. Dans une enquête exceptionnelle que l’on pourra lire dans ce nouveau numéro hors-série de L’Homme Nouveau, on découvrira le discours tenu par le Planning familial sur le terrain et les préconisations données aux jeunes femmes enceintes dans des situations difficiles ou de détresse.

Pendant six mois, une équipe de L’Homme Nouveau s’est rendue au Planning familial. Choses vues et entendues. Sous la question de l’avortement et de la contraception, se cache une vision déformée de l’homme et de la femme.

Avec : La vie humaine chez les Anciens, par Philippe Kersantin ; Il était une fois l’eugénisme, par Anne-Marie Libert ; Un Évangile pour la vie, par l’abbé Louis-Marie Rineau.

Hellfest : ne relâchons pas la pression ! 30 mai 2011

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Une vidéo à voir et à faire circuler, de la part de l’Institut Civitas. Et les adresses des élus locaux à qui adresser vos courriers de protestation contre le financement public d’une manifestation anti-chrétienne :

Mairie de Clisson (Maire : M. Jean-Pierre Coudrais – divers gauches)
3 Grande rue de la Trinité BP 19117
44 191 Clisson Cedex
Tél 02.40.80.17.80  –  Fax 02.40.80.17.66
contact@mairie-clisson.fr
Conseil général de Loire-Atlantique (président : M. Philippe Grosvalet – PS)
BP 94109
44 041 Nantes cedex 1
Tél 02.40.99.10.00  –  Fax 02.40.99.11.48
philippe.grosvalet@loire-atlantique.fr
service culturel : garenne.lenot@cg44.fr
 Conseil régional des Pays de la Loire (président : M. Jacques Auxiette – PS)
44 966 Nantes cedex 9
Tél 02.28.20.50.00  –  Fax 02.28.20.50.05
jacques.auxiette@paysdelaloire.fr
accueil@paysdelaloire.fr

La campagne anti Hellfest recrute des volontaires 8 mai 2011

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Et les initiatives s’amplifient !

Vous pouvez (devez) signer la pétition de Provocs Hellfest, ça suffit !

Et le 21 mai à Nantes, ne manquez pas le colloque de l’Association « Anne-Lise et Julien », du nom de deux jeunes qui se sont donnés la mort sous l’influence du rock satanique.

Urgence morale contre complot homo 8 mai 2011

Posted by Mérode in Campagne.
2 comments

La procréation assistée pour les couples de lesbiennes : est-ce ce que nous voulons en France ? NON ! Il faut le dire et le redire avec l’ADV en signant la pétition ici à l’occasion de retour devant les députés du projet de loi bioéthique manipulé par les lobbies au Sénat.

Il ne l’aura pas volé ! 8 mai 2011

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Selon le Canard Enchaîné cité par Atlasinfo, Alain Juppé, Ministre des affaires étrangères, aurait été sanctionné dimanche dernier par les services du Vatican, lors de son déplacement à Rome à l’occasion de la béatification de Jean-Paul II : « Les diplomates vaticans ont interdit au maire de Bordeaux d’approcher le Pape. »  Selon le journal, les propos d’Alain Juppé il y a deux ans sont à l’origine de ce refus. En mars 2009, en partance pour l’Afrique, le Pape avait déclaré « On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs, qui, au contraire, augmente le problème ». Le maire de Bordeaux avait cru bon de déclarer « Ce Pape vit dans une situation d’autisme total. Il commence à poser un vrai problème ».
Cet épisode qui avait choqué nombre de catholiques bordelais (Alain Juppé avait reconnu avoir « pris une volée de bois vert comme je n’en avais pas reçue depuis bien longtemps« ) ne sera sûrement pas sans conséquences aux prochaines élections.

Honneur à ceux qui ont détruit « Piss Christ » ! 17 avril 2011

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Les Zouaves du Pape interrompent leur grand jeûne cybernétique entamé depuis le temps de la Septuagésime et qui se poursuivra jusqu’à Pâques pour rendre hommage aux militants du Christ Roi qui ont détruit ce dimanche à Avignon l’œuvre blasphématoire représentant un crucifix plongé dans de l’urine !

Le site Nouvelles de France nous a communiqué l’information cet après-midi : « Des individus ont profité de l’ouverture du musée pour se rendre en milieu de journée devant l’œuvre et la détruire à coups de masses et de marteaux. Ils auraient pénétré dans la Collection Lambert en payant leur entrée, comme de simples visiteurs. Puis, le visage découvert, ils ont détruit la protection en verre et sont venus à bout de celle en plexiglas avec des masses et des marteaux avant de s’en prendre au « Piss Christ ». Une bombe peinture aurait également été utilisée par les individus. Ils ont quitté le musée aux cris de « Vive Dieu ! »  »

Notre retraite de Carême a été, hélas, perturbée par de telles manifestations de haine anti-chrétienne : assassinat d’un ministre catholique au Pakistan, vote par le Sénat d’une loi réduisant l’être humain à naître à un objet de laboratoire, et puis cette exposition blasphématoire à Avignon soutenue par le Ministre de la Culture. Il nous fallait prendre part au flux médiatique qui ne tardera pas à déchaîner une nouvelle vague de haine contre les soit-disant « intégristes » auteur de cet acte de réparation. Voilà qui est fait pour leur rendre honneur !

Les Zouaves du Pape annoncent un jeûne solennel 20 février 2011

Posted by Mérode in Non classé.
add a comment

En ce début du temps de la Septuagésime qui nous prépare durant trois semaines à entrer en Carême le mercredi 9 mars, les Zouaves du Pape vous invitent à suivre, ou du moins respecter, le jeûne cybernétique qu’ils ont décidé d’entamer jusqu’à Pâques.

Pas de publications sur cet site jusqu’au 25 mars, sauf grave sujet d’actualité. Bonne retraite à tous.

Une communication de Frigide Barjot, agitatrice 9 février 2011

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Le petit garçon turc Umut-Talha né il y a 10 jours et qu’on nous a miraculeusement présenté hier – jour d’ouverture des débats sur les lois bioéthiques – sur toutes les chaînes, avec moults directs de son papa scientifique, le Pr Frydman, est une prouesse médicale – et médiatique – incontestable; elle sera totale quand la grande sœur sera sauvée, ce que tout le monde espère… Mais il est utile de rappeler ici ce qui n’a pas été souligné dans les medias hier : le contexte scientifique de sa naissance pose des questions éthique et politique majeures… même en sauvant la vie de sa sœur, ce qu’on ne saura que dans quelques semaines.

• Au-delà du principe philosophique qui ne saurait en aucun cas transformer un être humain en moyen, les conséquences psychologiques et affectives d’une conception « utilitaire pour autrui » peuvent être extrêmement handicapantes pour l’enfant et sa famille.
La secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra, a déclaré mardi, après la naissance de ce premier «bébé du double espoir», ne pas pouvoir «approuver l’instrumentalisation de la conception».
Comment ce petit se sentira-t-il vraiment aimé pour lui-même, sachant qu’il est là pour une autre raison que lui-même?
A-t-on mesuré le handicap psychologique que pourrait représenter pour lui et par malheur, l’échec de la greffe pour laquelle Umut-Talha a été mis au monde ? L’espoir s’effondrera pour la sœur, et aussi pour le petit frère qui portera la culpabilité de cette défaite. Et si la greffe réussit, le risque est fort aussi que sa sœur se sente « débitrice » de son frère à vie … Il ne faudrait pas rajouter un handicap moral à la maladie génétique de la famille.

• Pour que cet enfant naisse selon le double « cahier des charges » non malade et immuno-compatible, il a fallu fabriquer, trier et éliminer beaucoup d’embryons…
En règle générale, le bébé-« médicament » nécessite un double tri d’embryons, donc la fabrication d’un nombre important au départ. D’abord, il faut éliminer les embryons porteurs de l’affection dont souffre la grande sœur à soigner. Ensuite, dans le stock d’embryons sains, un 2ème tri est effectué qui permet de ne garder que des embryons immuno-compatibles pour la greffe envisagée. En l’espèce, il a été fabriqué 6 embryons; il est resté au final 2 embryons sains, dont un seul compatibe : le Pr Frydman a assuré que les 2 avaient été réimplantés, et que grâce au Ciel, seul le compatible s’est développé. Mais dans d’autres cas, on pourra admettre explicitement de supprimer des embryons sains qui ne seraient pas compatibles pour une greffe.
Le cas d’Umut-Talha est exemplaire : d’habitude, pour obtenir un embryon qui corresponde au « cahier des charges », on a évalué qu’il faut fabriquer une trentaine d’embryons dont un ou deux seront gardés. Pour une FIV « de base », il faut, en France et en moyenne une vingtaine d’embryons.

On peut arriver au même résultat en développant les banques de sang de cordon. Il faut faire les choix politiques qu’appelle le dynamisme de la natalité française.
La greffe qui aura lieu prochainement sur la sœur du petit garçon nécessite le sang de cordon de celui-ci Aujourd’hui il existe des banques françaises et internationales de sang de cordons; il est donc possible de rechercher parmi les greffons de sang de cordon celui qui permettrait de traiter la pathologie considérée. Certes il faut des stocks conséquents pour cela; mais avec plus de 800 000 naissances par an, la France, championne d’Europe d’accouchements, est parfaitement en mesure de constituer les réserves nécessaires. Or, il faut savoir que la pénurie de sang de cordons ombilicaux de 2010, entrainant un problème pour les greffes immuno-compatibles (il faut pour cela disposer d’échantillonnages variés) est consécutive à l’absence de choix politiques clairvoyants au début des années 2000. Cette lacune politique peut, et doit impérativement être comblée en 2011.

• Le cadre legislatif de cette expérience n’a pas été respecté.
Autorisé par la loi de bioéthique de 2004 à titre expérimental, l’usage de cette technique avait été limité à un délai de 5 ans. La technique du bébé-« médicament » aurait dû faire l’objet, dans cette durée, d’une expérimentation, puis d’une évaluation avant d’envisager d’être reconduite. Cela n’a pas été le cas puisqu’il n’a pas été fait usage de cette technique depuis 2004 (cf. le rapport du conseil d’Etat en mai 2009). L’inscrire définitivement par les actes en 2011 est en contradiction avec la loi.


Peut-on donc, à la faveur de la révision des lois bioéthiques, privilégier les méthodes thérapeutiques qui n’éliminent pas d’êtres humains dès leur conception, ou ne les vouent pas à un utilitarisme dont les séquelles psychologiques pèseront sur leur développement affectif – voire physique – toute leur vie ?

Si vous êtes d’accord, des pétitions sont à votre disposition :

L’Appel aux Députés contre l’autorisation généralisée de recherche sur l’embryon, proposée par votre servante et signé par plus d’une vingtaine de personnalités du monde scientifique, économique, juridique, philosophique, artistique et médiatique est désormais ouvert au public sur www.appelaverite.com. Ne vous gênez pas pour le signer…
L’union faisant la force, je vous propose
La pétition de l’ADV sur 4 points préoccupants du projet de révision http://www.adv.org/
La pétition pour un moratoire sur les recherches embryonnaires des « 2ailes » http://www.les2ailes.com/

La victime d’un sacrifice annoncé 9 février 2011

Posted by Mérode in Lu pour vous.
Tags:
add a comment

L’Alliance pour les Droits de la Vie dénonce dans l’annonce de la naissance en France du premier « bébé-médicament » un « coup publicitaire » qui cache la dissimulation de « trois graves instrumentalisations associées à la technique du double Diagnostic Pré-Implantatoire » (DPI). L’ADV dénonce le « retard » français pour la collecte de sang de cordon. Tugdual Derville, délégué général de l’ADV réagit en effet à l’annonce de la naissance du premier « bébé-médicament » français, la veille du débat parlementaire bioéthique. « Nous ressentons un profond malaise devant ce qui reste un coup publicitaire assorti d’un habile plan de communication car on annonce évidemment cette première pour faire pression sur les parlementaires au moment même où s’engage l’examen du projet de loi. »  Trois graves instrumentalisations associées à la technique du double DPI sont dissimulées :

– exploitation de la souffrance liée à la maladie : déjà dix autres familles frappées par la maladie génétique ont vécu ce processus sans succès ; pour elles, le bébé-médicament s’est soldé par un faux espoir.

– chosification de la vie humaine : il a fallu concevoir de nombreux embryons pour que naisse celui prénommé « Notre espoir ». Comment justifier le tri et la destruction de tant d’êtres humains, au motif qu’ils n’étaient pas immunologiquement « compatibles » avec leurs aînés ?

– instrumentalisation d’un nouveau-né qui porte une mission inhumaine : il a été conçu, non pas pour lui-même, mais pour un autre. C’est une grave atteinte à sa dignité avec de forts risques de séquelles psychologiques, notamment s’il déçoit.

Tout cela est d’autant plus contestable qu’il existe une alternative éthique et démocratique à ces manipulations : l’utilisation du sang de cordon puisé dans le stock français et international existant. C’est l’occasion de rappeler le retard de la France dans ce domaine alors que 820 000 naissances permettraient largement de répondre aux besoins de greffons compatibles. « Sous couvert de la louable intention de guérir un enfant, on a sélectionné un frère selon l’objectif qu’on a voulu lui assigner, et on a détruit d’autres frères et sœurs, qui n’étaient pas conformes à ce projet. C’est une forme particulièrement pernicieuse d’eugénisme. »