jump to navigation

Quand Carla Bruni-Sarkozy critique le Pape, ce sont les anglais qui réagissent… 20 mai 2009

Posted by Mérode in Lu pour vous.
trackback

Les catholiques anglais sauvent l’honneur ! C’est la Catholic League qui a lancé la contre-offensive suite aux propos tenus par Carla Bruni-Sarkozy dans Femme Actuelle le 15 mai dernier, dans lesquelles elle exprime son impatience de voir l’Eglise évoluer sur la question du préservatif. Pour la « première dame de France », dire dans la presse que les propos de Benoît XVI sont « nuisibles« , ce n’est pas une erreur de langage, c’est une provocation ! Zouaves du Pape, écrivez au journal pour vous faire entendre, n’attendez pas les catholiques anglais pour le faire !

Publicités

Commentaires»

1. typhanie - 31 juillet 2009

la provocation, c’est de dire que le préservatif ne protège pas du sida….voila c’est de mettre en danger toutes les actions préventive à la poubelle !
la régression n’est pas la solution, il faut voir la vérité en face.
Et effectivement les propos de benoit XVI sont nuisibles à ce qui croient juste en la bonne parole, les naïfs, les gens qui pense pas que le sida ne tue pas.
Cela touche tout le monde et n’importe qui, de n’importe quelle religion.
Dire cela c’est fermé les yeux sur le danger, la maladie et la mort.
La meilleur protection c’est vous même, pour les plus « courageux » se sera l’abstinence, mais voyons les choses en face.
Pourquoi punir ceux qui s’aime en disant que le préservatif n’est pas une solution au sida, c’est un mensonge !
Cela en est même honteux.
Je ne crois pas en la religion catholique, ni dans les autres d’ailleurs.
Je crois en dieu…dieu aime la vie et nous devons tout faire pour la préserver.
Merci de m’avoir lu, je pense que je ne serais pas publier, nos avis divergent complètement.

Mérode - 6 août 2009

Typhanie, vous croyez en Dieu, mais pas à la religion. Ce n’est pas grave : croire en Dieu, c’est reconnaitre que nous ne sommes pas nous même à l’origine de toute chose, mais que nous devons l’existence à une puissance qui nous dépasse. Cette puissance, que l’on nomme Dieu, est bonne et veut notre bien, puisqu’elle met à notre disposition des moyens fantastiques pour faire épanouir la vie qu’Elle a mise en nous. Le plus grand de ses moyens est, pour l’homme et la femme, la sexualité qui fait d’eux des participants à la création divine, puisque le fruit de leur union sexuelle est un nouvel être vivant. Pour les catholiques, la sexualité ainsi comprise est une chose à la fois bonne et digne de respect. C’est pour cette raison qu’ils dénoncent la banalisation de la sexualité :
– quand elle est volontairement et artificiellement déconnectée de sa finalité qui est de participer à l’acte créateur de la vie,
– quand elle est réduite à une relation interpersonnelle sans signification, autorisant ainsi de passer d’un partenaire à l’autre,
– quand elle encourage l’irresponsabilité face au sida, comme le fait la propagande pour le préservatif.
La solution face au sida est et restera l’abstinence des relations sexuelles multiples et la fidélité à un partenaire fiable, c’est à dire avec lequel on peut partager la certitude d’un amour mutuel dans la vérité (ce qui exclu de tromper l’autre si l’on est porteur du virus). N’êtes-vous pas d’accord avec cela ?

Quant à la publication de votre avis, elle est acquise ! Pourquoi penser que vous ne serez pas publiée puisque nos avis divergent ? Ce site n’est pas celui d’al quaïda…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :