jump to navigation

Une leçon de désinformation médiatique sur l’adoption homosexuelle 24 novembre 2009

Posted by Mérode in Lu pour vous.
trackback

Cette leçon nous est délivrée par l’excellent site Catholiques en campagne, sous le titre : « Adoption par « couple » homosexuel : intoxication médiatique, leçon n° 1 » par Alix Depézeville.

On pourrait demeurer perplexe devant les titres, apparemment si contradictoires, rencontrés sur l’Internet : «Adoption homosexuelle : la justice donne son feu vert» lit-on sur Actualité orange, tandis que L’Express titre : « Non les couples homosexuels ne peuvent pas encore adopter ». Qui croire ? Assisterait-on à un déchirement médiatique ? Non, trois fois non : on appelle cela un « ascenseur émotif », ou comment déstabiliser le lecteur pour l’amener à penser ce que l’on veut.
Les journaux en ont fait leurs gros titres: une enseignante Emmanuelle B. a reçu du tribunal administratif de Besançon un agrément pour adopter, ce 10 novembre. Le « hic », c’est que cette autorisation n’est donnée qu’à elle seule en tant que personne, certes vivant avec une autre femme, mais non à son « couple ». Des juristes, des avocats, des représentants d’associations sont ramenés de leur néant par une pléthore de journalistes pour expliquer au néophyte que tout est affaire de nuance, nuance fort gênante pour les gens de « progrès » puisqu’elle ne permet pas de reconnaître un droit d’adoption à un « couple » homosexuel. L’article de 20 minutes le souligne : « La nuance est essentielle ». Serait-il possible qu’une institution française osât retenir dans les méandres de ses nuances une libéralisation de l’adoption par des couples homosexuels ? Réponse donnée par une lecture entre les lignes : oui, notre pays est bien rétrograde par certains côtés et complètement inadapté à notre époque.

20 minutes souligne même que, si la décision est « exemplaire », « elle ne change rien à la loi de 1966 » ; sous-entendu : malheureusement… ! On ne va pas plus loin qu’une loi édictée avant mai 68, dans une France tout juste sortie de l’obscurantisme du Moyen-Age ? Quelle honte ! Suivant les journaux, le son des pipeaux divergent : ici, l’on évoque l’espoir renaissant de la communauté homosexuelle qui espère ainsi se voir reconnue comme entité familiale ; là, on fustige la position homophobe des institutions républicaines ; on cite même l’insipide secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, qui demande un débat pour… « sortir de l’hypocrisie ».
Rétablir la vérité
Amis lecteurs, rien ne vous frappe dans ce tintamarre médiatique ? Ne sentez-vous pas comme un relent d’intoxication sournoise entreprise par les médias, ces derniers montrant des « couples » homosexuels en mal d’enfant et qui feraient de très bons parents (bien meilleurs que bon nombres de couples « hétéros », peut-on lire dans les commentaires) ? Il faut persuader le quidam que la société évolue, qu’il doit se résigner à ces évolutions « normales ».
Répétez le tout au fil de dizaines d’articles, à raison de plusieurs fois par an, dès qu’une affaire comme celle-ci se présente, et vous obtenez une très bonne intoxication, très efficace. D’autant plus efficace d’ailleurs que l’on ne prend pas la peine de laisser à ceux qui s’y opposent quelques malheureuses lignes pour exposer leurs arguments.
Comme le font remarquer le 20 minutes ou même La Croix, il est impératif de sortir de ce flou juridique qui permet tout et son contraire. Mais, contrairement à ce qu’ils ne diront jamais et parce qu’il faut légiférer sur les évidences, osons dire : oui, faisons une loi disant clairement qu’un enfant a besoin d’un papa et d’une maman !

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :