jump to navigation

La défense du Vénérable Pie XII s’organise : mobilisons-nous ! 24 décembre 2009

Posted by Mérode in Campagne.
trackback

Les médias ont déclenché une nouvelle polémique sur le pontificat du Pape Benoît XVI. En grossissant volontairement les réactions critiques de certains milieux juifs, ils tendent à créer une unanimité factice autour de la thèse de propagande d’un Pape « silencieux » devant les crimes nazis.

Contre cette nouvelle campagne, les zouaves doivent s’armer des « armes de la vérité ». Le blog Le salon Beige fournit de sérieuses munitions. A lire et à utiliser !

« Le KGB, auteur de la légende noire sur Pie XII

Le Lt. General Ion Mihai Pacepa a avoué qu’en 1960, Khrouchtchev avait approuvé un plan destiné à déstabiliser l’Eglise. Il s’agissait de lancer une campagne contre le Pape Pie XII en l’accusant de liens avec le nazisme. C’est le début d’une légende noire, dont la pièce de théâtre de Rolf Hochhuth intitulée « Le Vicaire« , parue en 1963, avait été commanditée par le général General Ivan Agayants, chef du département de la désinformation au KGB. On le savait déjà, mais c’est la première fois qu’un ancien officier supérieur du KGB avoue la machination. »

Le document d’origine est à lire ici.

Cette information a fait l’objet d’une analyse du Père jésuite Giovanni Sale, historien et spécialiste de l’Eglise du XXe siècle, dans un article  de La Civiltà Cattolica : « La naissance de la légende noire de Pie XII« . Extrait :

« Le communisme international, dirigé par Moscou, prit dans les derniers mois de la guerre une attitude très agressive envers le Vatican. […]. C’est surtout l’allocution de Pie XII aux cardinaux à l’occasion de sa fête, la saint Eugène, le 2 juin 1945, qui déclencha une campagne concertée d’attaques contre la personne du pape. Dans cet important message, le pape rappelait le combat mené par le Saint-Siège, à partir de Pie XI, contre le nazisme et ses doctrines antichrétiennes. […] Ce message invitant les peuples chrétiens à la pacification et à la construction d’un nouvel ordre international fondé sur la justice et sur la démocratie fut habilement instrumentalisé par la presse communiste internationale pour créer la légende d’un pape ami de Hitler et des nazis allemands. […] De fait, juste après l’allocution du 2 juin, Radio Moscou commenta le message du pape en termes très forts, comme jamais auparavant. Pie XII fut accusé d’être le pape de Hitler, de ne pas avoir condamné le national-socialisme, d’être resté silencieux face aux atrocités des nazis […] Ce texte est extrêmement intéressant pour deux sortes de raisons. D’abord il avait pour but de lancer la presse communiste internationale dans la propagande anti-Pacelli et anti-vaticane. De plus, on trouve déjà indiqués dans ce texte, de manière précise et ponctuelle, tous les thèmes de la « légende noire » de Pie XII; il y est question pour la première fois du silence du pape sur le massacre des juifs. […] Ces thèmes furent repris par la presse communiste et russophile européenne, mais aussi par celle qui était proche de la gauche plus modérée. Il y eut même des catholiques-sociaux pour se laisser influencer par cette propagande. »

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :