jump to navigation

La vraie stratégie des homosexuels cathophobes 24 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
trackback

Le quotidien La Croix (sic) nous l’apprend : six plaintes ont été déposées par des personnes homosexuelles prises à partie par des catholiques qui voulaient leur interdire de s’embrasser sur le parvis de Notre-Dame de Paris le 14 février à l’occasion de la Saint-Valentin.

Après deux rassemblements où une centaines de couples homosexuels, bi, hétérosexuels ou mixtes se sont embrassés le dimanche de la Saint-Valentin place Saint-Michel pour lutter contre les préjugés, certains ont voulu réitérer ce geste devant le parvis de la cathédrale parisienne, situé à quelques centaines de mètres. Le parvis était le lieu initialement prévu pour cette brève manifestation mais les organisateurs auraient reçu des menaces « d’extrêmistes religieux » et selon la préfecture de police, « la sécurité de ce happening ne pouvait être assurée ».

Les personnes homosexuelles ont fait l’objet « d’injures et de violences physiques« , a vivement dénoncé la semaine dernière l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et transsexuelle. Le 14 février, la confrontation a donné lieu à l’interposition des forces de l’ordre qui ont interpellé quatre personnes pour violences volontaires et propos homophobes. Conduites au commissariat du IVe arrondissement, elles ont été remises en liberté en fin de journée, selon une source policière.

Le jour même, notre confrère le site « Le salon beige » publiait une chronologie des faits un peu différente : Pas de « kiss-in » – en direct

14h00 : Actuellement, il y a une centaine de personnes sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Toutes catholiques, et aucun activiste homosexuel à l’horizon. Ils seront restés sagement place St Michel. Néanmoins, il semble que le groupuscule ultraviolent Act Up ait prévu d’intervenir. De nombreux policiers sont déployés sur la place.

14h10 : 5 provocateurs homosexuels ont été rembarrés par les forces de l’ordre. On compte environ 150 catholiques sur le parvis.

14h30 : Environ 200 catholiques ont été provoqués par une trentaine d’extrémistes homosexuels. 4 personnes ont été interpellées.

15h10 : une dizaine de militants de SOS-Racisme n’ont pas réussi à déployer les affiches qu’ils avaient apportées. Ils ont été gentiment raccompagnés au-delà du parvis.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :