jump to navigation

Soutenons le diocèse de Rome : les prêtres gays hors de l’Eglise ! 26 juillet 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Nouvelle attaque contre les prêtres de la part du lobby gay : un article de la revue italienne Panorama publie une enquête à scandale sur les pratiques homosexuelles de certains prêtres du diocèse de Rome.

Dans un communiqué, le diocèse de Rome a affirmé que ces prêtres n’auraient jamais dû recevoir l’ordination et a promis que l’Église chasserait tous ceux qui se conduisent de cette façon, indigne d’un prêtre. Il a par ailleurs insisté sur le fait que la vaste majorité des 1300 prêtres de Rome étaient «des modèles de moralité pour tous» et que «personne ne retient» ceux qui ne respectaient pas leurs vœux. Par ailleurs, le diocèse a dit ne pas agir par mauvaise volonté, indiquant qu’il ne pouvait «accepter que les comportements de ces prêtres n’entachent la réputation des autres».

Publicités

Des Zouaves du Pape en Grande Bretagne aussi ! 26 juillet 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Un nouveau site web vient de voir le jour au Royaume Uni : Protect the Pope.com . Son objectif : lutter contre les attaques portées à Benoît XVI, tandis que se prépare sa visite dans le pays, prévue en septembre.

Ce site est une initiative de Nick Donnelly, diacre permanent du diocèse de Lancaster, auteur de la Catholic Truth Society. Il est aussi membre de l’équipe de rédaction du Catholic Voice of Lancaster, la revue du diocèse de Lancaster.

« Depuis 2006, affirme Nick Donnelly, nous avons le droit légalement de nous défendre contre la haine religieuse. Bien entendu, les citoyens de ce pays sont libres de s’exprimer, mais cela ne veut pas dire qu’ils aient le droit de créer un climat d’hostilité et de peur. Il s’agit de protéger nos droits humains à la liberté de croire et de pratiquer notre religion … Après des siècles d’anticatholicisme institutionnalisé, s’il y a une chose à laquelle les catholiques de ce pays sont sensibles, c’est bien la haine religieuse, et de nombreux signes montrent que celle-ci est en train de réapparaître… Il est important de savoir que nous n’avons pas à subir encore ce type d’abus en silence, comme nous l’avons fait par le passé, et que nous pouvons maintenant, en tant que croyants, faire appel à la loi pour nous défendre ».

Ce site donne des informations sur la loi relative au délit de haine religieuse et dit aux catholiques comment ils doivent agir pour informer la police d’éventuelles incitations à la haine religieuse ou d’actes religieux durant la visite du pape. Il propose également un registre sur l’anticatholicisme accompagné d’une série de nouvelles permettant une meilleure prise de conscience face au préjugé anticatholique.  Le site cherchera à « défier les mensonges par la simple vérité, surtout sur la personne et les actions du pape Benoît XVI ».

Le site invite tous les catholiques à prier pour la sécurité du Saint-Père, pour le succès spirituel et pastoral de sa visite et pour le bien de l’Eglise en Grande Bretagne. Les Zouaves du Pape s’associent à cette intention et invitent tous leurs membres à s’y unir.

Première victoire contre la Cour Européenne des droits de l’homme 9 juillet 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

La Cour européenne des droits de l’homme (ECHR) vient de reconnaitre qu’il n’existe pas de droit au mariage pour les homosexuels selon la convention européenne des droits de l’homme, nous informe l’agence Zenit.

Après une analyse de la sentence Schalk et Kopf v. Autriche (n° 30141/04), la Cour a affirmé le 24 juin dernier, que le gouvernement autrichien ne faisait pas acte de discrimination en ne permettant pas à deux hommes de se marier. Elle a donc réaffirmé que le droit à se marier n’est garanti qu’aux « hommes et femmes », comme exposé dans l’article 12 de la convention.

Elle a aussi relevé que parmi les Etats membres du Conseil européen, « la majorité n’est pas encore atteinte pour permettre une reconnaissance juridique aux couples de même sexe. Ce domaine fait donc encore partie de ces domaines ou le droit est en évolution et sans consensus fixe ».
Etant donné que « le mariage a des connotations sociales et culturelles profondément enracinées pouvant amplement différer d’une société à l’autre, la Cour réaffirme qu’elle ne doit pas se presser à remplacer son propre jugement par celui des autorités nationales qui sont les plus aptes à définir les besoins de la société et à y répondre » (§62), et que « les États sont encore libres, selon l’article 12 de la Convention et l’article 14 considéré en binôme avec l’article 8, de restreindre l’accès au mariage aux couples de sexe différent » (§108).

En d’autres mots, la Cour a pour le moment renoncé à imposer aux États nationaux la reconnaissance juridique des couples de même sexe !

Gregor Puppinck, directeur de l’European Center for Law and Justice, considère que cette décision découle de la mobilisation contre la tendance de la Cour à imposer de nouveaux droits humains « post-modernes » qui contredisent les valeurs sous-jacentes de la Convention. « Les Etats ne doivent pas se sentir obligés d’ accepter de nouvelles obligations qui ne figurent pas dans la convention et qui leur sont, par ailleurs, contraires » a expliqué Gregor Puppinck dans une déclaration à ZENIT.