jump to navigation

Motu proprio de Benoît XVI «Ubicumque et semper» 13 octobre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Le Saint-Siège a rendu public mardi 12 octobre le motu proprio de Benoît XVI par lequel celui-ci a institué le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation qui a pour tâche d’animer l’annonce de l’Évangile dans les pays sécularisés d’Europe : « Parler de «nouvelle évangélisation» ne signifie pas, devoir élaborer une formule unique identique pour tous dans toutes les circonstances. Et pourtant, il n’est pas difficile de voir combien toutes les Eglises qui vivent dans des territoires traditionnellement chrétiens ont besoin d’un élan missionnaire renouvelé, expression d’une nouvelle ouverture au don généreux de la grâce.« 

Publicités

7 octobre 2010 : nouvelle victoire de Notre Dame du Rosaire ! 8 octobre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a rejeté ce jeudi 7 octobre, fête de Notre-Dame du Rosaire, le Rapport de la député britannique Christine McCafferty, qui visait à restreindre la pratique de l’objection de conscience en Europe, notamment dans le domaine de l’avortement ou de l’euthanasie. Ce projet de résolution a été entièrement remplacé par un nouveau texte qui affirme, défend et promeut le droit du personnel médical à l’objection de conscience.

Ce vote, obtenu par 56 voix contre 51 (et 4 abstentions), marque une nouvelle victoire de la Sainte Vierge, au jour de sa fête instituée par le Pape Grégoire XIII pour commémorer la victoire de Lépante contre l’islamisme le 7 octobre 1571. Elle fut étendue à toute l’Eglise par Clément XI en action de grâce pour la victoire remportée en Hongrie par Charles VI contre les armées musulmanes en 1716. Le Pape Léon XIII, prisonnier au Vatican à la suite de la prise de Rome par les Piémontais en 1870, en fit une fête universelle.

La résolution adoptée affirme que « nul hôpital, établissement ou personne ne peut faire l’objet de pressions, être tenu responsable ou subir des discriminations d’aucune sorte pour son refus de réaliser, d’accueillir ou d’assister un avortement (…) ». Le texte adopté invite les Etats membres à élaborer des règlementations exhaustives et précises définissant et réglementant l’objection de conscience eu égard aux soins de santé et aux services médicaux.

La nouvelle résolution « affirme, défend et promeut le droit du personnel médical à l’objection de conscience ; elle s’applique non seulement aux médecins, mais à tout le personnel médical engagé directement ou indirectement dans un acte ou une procédure d’avortement, d’euthanasie ; elle s’applique non seulement aux individus, mais aussi aux institutions, hôpitaux et cliniques, privées mais aussi publiques. (Madame McCafferty voulait obliger les hôpitaux catholiques et autres à fournir des avortements) ; et elle protège contre les discriminations et pressions exercées contre le personnel médial objecteur », a commenté Grégor Puppinck, directeur de l’ECLJ (European Centre for Law and Justice).

Voyage triomphal du Pape en Grande-Bretage ! 20 septembre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Lu sur le site de KTO :  les 7 paroles du Pape

« La religion, en d’autres termes, n’est pas un problème que les législateurs doivent résoudre, mais elle est une contribution vitale au dialogue national. »

« L’évangélisation de la culture est d’autant plus importante de nos jours, alors qu’une « dictature du relativisme » menace d’obscurcir l’immuable vérité sur la nature humaine, sa destinée et son bien suprême. »

« Dans une société qui est devenue de plus en plus indifférente si ce n’est même hostile au message chrétien, nous sommes plus que tout obligés de rendre raison de l’espérance qui est en nous. »

(suite…)

Malgré les manifestants gays et athées, le voyage du Pape est un succès 19 septembre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Les 4 ou 5 milliers de manifestants hostiles à la venue du Pape réunis à Londres ce dimanche faisaient pâle figure à côté des centaines de milliers de fidèles venus l’écouter tout au long de son voyage. L’histoire ne retiendra pas la provocation  des militants gays ou athées, ni les menaces d’attentat islamistes. Elle retiendra que, une fois encore, Benoît XVI déjoue les pronostiques des médias et rassemble les foules comme le bon berger.

Triste prélude au voyage du Pape en Grande-Bretagne 16 septembre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Le samedi 3 juillet, Mgr Christian Nourrichard, évêque « catholique » d’Evreux en visite en Grande-Bretagne, a revêtu les habits de chœur (aube, étole, chape, mitre et croix pectorale) |1] lors d’une cérémonie présidée par le Docteur Stancliffe dans un sanctuaire anglican. Encadré par deux « évêques » réformés [2], invités eux aussi, il a pris part à la procession [3] et à un simulacre de fausses ordinations. La gravité du scandale s’en est trouvée renforcée dans la mesure où treize femmes, revêtues de chasubles [4], les recevaient ce jour-là.

Voici de quelle façon sont relatés ces faits scandaleux dans la revue « Eglise d’Evreux » n° 15 du 6 septembre 2010 :

« […] La présence pour cette journée si particulière de notre évêque est un signe fort de fraternité envers nos frères anglicans et un geste d’amitié à son intention.
Un évêque anglican du Soudan ainsi qu’un évêque luthérien de Riga sont présents avec Mgr Nourrichard au milieu des fidèles. Cette cérémonie typiquement anglicane débute avec une longue procession composée du choeur d’enfants, ordinants, chanoines, prêtres et évêques vers l’autel et se poursuit par les différentes ordinations.[…] »

Les photos des « ordinations » du 3 juillet 2010

_

327 ème anniversaire de la victoire des chrétiens contre les turcs 12 septembre 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Le dimanche 12 septembre 1683, Jean III Sobieski  (1624-1696), roi de Pologne depuis 1674, servit la messe, communia, arma son fils chevalier et prit le commandement de l’armée catholique où, en plus de ses troupes polonaises, il y avait celles du duc de Lorraine et du prince de Waldeck ; « Aujourd’hui, s’écria-t-il, il y va tout ensemble de la délivrance de Vienne, de la conservation de la Pologne et du salut de la chrétienté entière ! » Puis, il se mit à la tête des coalisés et chargea en criant : « Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam ! » Les Ottomans furent battus à Kahlenberg et, dans Vienne délivrée, Jean Sobieski vint se prosterner avec ses généraux devant la statue de Notre-Dame de Lorette vénérée dans l’église des Augustins où l’on chanta un Te Deum ; ce jour-là, on avait fait à Rome une grande procession suivie, malgré sa goutte,  par la pape ; le 24 septembre, le cardinal-vicaire prescrit des sonneries de cloches et des prières d’action de grâces et, le 25 novembre, un décret établissait la fête du Saint Nom de Marie et l’assignait au dimanche dans l’octave de la Nativité de la Bienheureuse Vierge.

Innocent XIII étendit la fête du Saint Nom de Marie à l’Église universelle en 1721. La fête du Saint Nom de Marie fut placée au 12 septembre par Pie X lors de la grande réforme du  Bréviaire romain.

La fête du Saint Nom de Marie a disparu lors de la réforme du calendrier par Paul VI (1969), mais lui a laissé une messe votive ce qu’a ratifié Jean-Paul II dans Les messes en l’honneur de la Vierge Marie, publié à Rome le 15 août 1986, où la vingt-et-unième messe est en l’honneur du saint Nom de Marie.

Après la bêtise, l’insulte ! 27 août 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

J’ai envie d’exploser un peu. Ce pape allemand ? Parler comme il a parlé ? En Français ?”. Ces propos délirants sont ceux d’Alain Minc, conseiller officieux de Nicolas Sarkozy, à la suite du discours de Benoît XVI qui a invité en français les pèlerins présents au Vatican “à savoir accueillir les légitimes diversités humaines”, alors que le gouvernement français organise depuis plusieurs jours des expulsions de Roms à caractère nettement démagogiques.

Alain Minc s’attaque à la nationalité allemande du pape. L’héritage « nazi » du peuple allemand et donc de Benoît XVI ne lui permettrait pas, selon lui, d’intervenir sur les renvois massifs de Roms en Roumanie et en Bulgarie : “on peut discuter (de) ce que l’on veut sur l’affaire des Roms, mais pas un pape allemand ”…

Ces propos ont immédiatement fait réagir les catholiques français. Christine Boutin, la présidente du PCD, un parti associé à l’UMP juge intolérable la sortie d’ Alain Minc : “Laisser penser que les Allemands sont héritiers du nazisme, c’est précisément considérer qu’il y a une filiation du Mal, bref une sorte de racisme où la personne est assimilée à son groupe d’appartenance ”.

Dominique Quinio, le directrice du quotidien catholique La Croix estime sur le site Internet du quotidien que “le raisonnement est absurde – n’est-ce pas précisément en raison de son histoire allemande que Benoît XVI est bien placé pour mettre en garde contre des politiques d’exclusion ? – et la remarque raciste.

Interrogé par des journalistes d’Europe 1, l’archevêque de Paris, André Vingt-Trois, a estimé que “ce n’est pas parce qu’on est hériter d’une longue tradition qu’on est condamné au silence, Alain Minc est héritier de toute l’histoire de la France, mais ça ne l’empêche pas de parler (…) il pense que la France n’a rien à se reprocher dans le passé ?

On peut aller plus loin, et se demander si Alain Minc oserait de la sorte insulter un imam, un rabbin ou même le Dalaï Lama ?


Allons-nous vers des attentats anti-catholiques en France ? 15 août 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Ce dimanche 15 août, fête de l’Assomption et jour anniversaire de la consécration de la France à Marie par le Roi Louis XIII, le pèlerinage national à Lourdes a été interrompu pendant quatre heures à la suite d’un appel anonyme déclarant que quatre bombes avaient été déposées dans le sanctuaire, réglées pour exploser à 15h.

Les pèlerins de Lourdes ont été évacués et le sanctuaire fouillé par des démineurs venus de Tarbes et de Bayonne, avant que la préfecture n’autorise la tenue de la traditionnelle procession du 15 août.

Après l’Irak, l’Inde, l’Indonésie, le Soudan et tant d’autres pays où les catholiques sont victimes de persécutions terroristes, la France va-t-elle faire également l’expérience d’attentats anti-catholiques ?

Première victoire contre la Cour Européenne des droits de l’homme 9 juillet 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

La Cour européenne des droits de l’homme (ECHR) vient de reconnaitre qu’il n’existe pas de droit au mariage pour les homosexuels selon la convention européenne des droits de l’homme, nous informe l’agence Zenit.

Après une analyse de la sentence Schalk et Kopf v. Autriche (n° 30141/04), la Cour a affirmé le 24 juin dernier, que le gouvernement autrichien ne faisait pas acte de discrimination en ne permettant pas à deux hommes de se marier. Elle a donc réaffirmé que le droit à se marier n’est garanti qu’aux « hommes et femmes », comme exposé dans l’article 12 de la convention.

Elle a aussi relevé que parmi les Etats membres du Conseil européen, « la majorité n’est pas encore atteinte pour permettre une reconnaissance juridique aux couples de même sexe. Ce domaine fait donc encore partie de ces domaines ou le droit est en évolution et sans consensus fixe ».
Etant donné que « le mariage a des connotations sociales et culturelles profondément enracinées pouvant amplement différer d’une société à l’autre, la Cour réaffirme qu’elle ne doit pas se presser à remplacer son propre jugement par celui des autorités nationales qui sont les plus aptes à définir les besoins de la société et à y répondre » (§62), et que « les États sont encore libres, selon l’article 12 de la Convention et l’article 14 considéré en binôme avec l’article 8, de restreindre l’accès au mariage aux couples de sexe différent » (§108).

En d’autres mots, la Cour a pour le moment renoncé à imposer aux États nationaux la reconnaissance juridique des couples de même sexe !

Gregor Puppinck, directeur de l’European Center for Law and Justice, considère que cette décision découle de la mobilisation contre la tendance de la Cour à imposer de nouveaux droits humains « post-modernes » qui contredisent les valeurs sous-jacentes de la Convention. « Les Etats ne doivent pas se sentir obligés d’ accepter de nouvelles obligations qui ne figurent pas dans la convention et qui leur sont, par ailleurs, contraires » a expliqué Gregor Puppinck dans une déclaration à ZENIT.

La justice belge parodie – en pire – le Da Vinci Code 27 juin 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

L’ex-primat du royaume Godfried Danneels escorté la tête basse par des policiers, les tombeaux de deux cardinaux percés puis explorés par une minicaméra, des caisses d’archives et des ordinateurs prestement embarqués à l’aube. Dans une atmosphère digne du roman Da Vinci Code et avec une bonne dose de publicité, la justice belge a décidé d’humilier l’Église catholique pour faire avancer son enquête sur des cas d’agression sexuelle .

Au nom du Vatican, le Cardinal Tarcisio Bertone a dénoncé «une séquestration» des évêques qui seraient «restés neuf heures sans boire ni manger».

Sans revenir sur l’objet de l’enquête, le Vatican a haussé le ton pour dénoncer la forme : par communiqué, il exprime sa «stupeur» et «son indignation face à la violation des tombes» des deux archevêques défunts, les cardinaux Jozef-Ernest Van Roey et Léon-Joseph Suenens. Même si, sur le fond, personne ne remet en cause la validité de la descente de police, dimanche le pape Benoît XVI a lui-même critiqué la manière «déplorable» dont elle a été menée.

Les quatre institutions ciblées -le domicile du cardinal Danneels, l’archevêché, la conférence épiscopale et une commission interne chargée d’apurer le passé- laissent penser que la justice cherche moins des aveux que des documents. Le coup d’éclat policier annule du même coup tous les efforts de la Commission de traitement des plaintes pour abus sexuels, une instance indépendante que l’Église belge avait mise sur pied pour solder en son nom plusieurs centaines de cas déjà recensés d’agressions sexuelles.