jump to navigation

L’ancien théologien de la Maison Pontificale dénonce les tentatives d’impliquer Benoît XVI dans les affaires de pédophilie 31 mars 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Le cardinal Cottier condamne la « perfidie » des attaques dirigées contre Benoît XVI

Les tentatives d’impliquer la responsabilité de Benoît XVI dans les affaires de pédophilie révélées ces dernières semaines au sein de l’Eglise constituent des « calomnies », des attaques menées avec « perfidie », accuse le cardinal suisse Georges Cottier. Dans une interview à paraître dans l’hebdomadaire catholique français « Famille chrétienne » daté du 3 avril 2010, l’ancien théologien de la Maison pontificale estime que la violence de ces attaques est proportionnelle au courage dont fait preuve le pape en ayant « touché un point sensible ».

Alors que Benoît XVI a été soupçonné – dans une partie de la presse – d’avoir couvert par le passé des affaires de pédophilie, en Allemagne ou à la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Cottier se dit convaincu que le pape « doit beaucoup souffrir de l’épisode actuel ». Il doit en effet souffrir des « calomnies » dont il fait l’objet, « car on l’a attaqué ainsi que son frère avec beaucoup de perfidie ».

Publicités

L’Education nationale accusée d’avoir couvert des pédophiles 28 mars 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Il est temps de dénoncer le scandale : en 1997, 345 cas d’agressions sexuelles sur mineurs avaient été avouées par le Ministère de l’éducation nationale. Où sont passés les auteurs ? Nous demandons au ministre des excuses, comme le Pape !

Il faut nous associer à la pénitence imposée par le Pape à l’Eglise d’Irlande ! 28 mars 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Nous invitons tous les zouaves du Pape, quelle que soit leur nationalité, à s’associer pendant un an à la pénitence promulguée par le Pape Benoît XVI à l’Église d’Irlande, en réparation des dramatiques atteintes commises par certains de ses membres à l’égard de victimes innocentes.

 » Au terme de ma rencontre avec les évêques d’Irlande, j’ai demandé que le carême de cette année soit considéré comme un temps de prière pour que la miséricorde de Dieu et les dons de sainteté et de force de l’Esprit Saint se répandent sur l’Eglise dans votre pays. À présent je vous invite tous à consacrer vos pénitences du vendredi, pendant une année entière, d’aujourd’hui jusqu’à Pâques 2011, à cette intention. Je vous demande d’offrir votre jeûne, votre prière, votre lecture de la Sainte Écriture et vos œuvres de miséricorde pour obtenir la grâce de la guérison et du renouveau pour l’Eglise en Irlande. Je vous encourage à redécouvrir le sacrement de la Réconciliation et à recourir plus fréquemment à la force transformatrice de sa grâce. Une attention particulière devra aussi être apportée à l’adoration eucharistique et, dans chaque diocèse, il devra y avoir des églises ou des chapelles spécifiquement affectées à cette fin. Je demande que les paroisses, les séminaires, les maisons religieuses et les monastères organisent des temps d’adoration eucharistique, de manière à ce que tous aient la possibilité d’y prendre part. Par la prière fervente face à la présence réelle du Seigneur, vous pouvez accomplir la réparation pour les péchés d’abus qui ont fait tant de mal et en même temps implorer la grâce d’une force renouvelée et d’un sens plus profond de la mission chez tous les évêques, les prêtres, les religieux et les fidèles. »

Texte intégrale de la lettre du Pape aux catholiques d’Irlande

Agressions sexuelles par des prêtres : la stratégie du scandale 28 mars 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Nous ne le redirons jamais assez : les agressions sexuelles commises par des prêtres sont un scandale pour l’Église du Christ !

Nous ne pourrons jamais assez œuvrer pour réparer devant les hommes : l’atteinte à la dignité d’une seule victime innocente crie vengeance devant Dieu lui-même !

Mais nous ne pouvons pas non plus laisser les ennemis de l’Église, les promoteurs de la dégradation des mœurs et les défenseurs de la capote insulter le Vicaire du Christ sans réagir !

Contre la stratégie du scandale, il est bon de connaître les faits troublants qui entourent les « révélations » qui surgissent tous les jours d’un bord à l’autre de l’Atlantique. Quand le New York Times, par exemple, prétend que le cardinal Ratzinger, Préfet de la congrégation de la doctrine de la foi, aurait couvert un prêtre américain auteur d’agressions sexuelles, il apparait que les faits ont été communiqués à la Congrégation 20 ans après que l’évêque du lieu en ait été averti ! Et la décision d’abandonner les sanctions canoniques qui fut prise en effet précéda de 4 mois la mort du prêtre en question, qui vivait depuis lors en reclus. La vraie question à se poser est donc celle du silence d’un évêque pendant 20 ans sur des faits aussi graves. Mais voilà, l’évêque était un prélat progressiste très hostile au Cardinal Ratzinger, nous révèle Le salon Beige...

Pour ne pas être victime de la désinformation, suivez les commentaires sur la machine à scandale lancée contre le Vatican sur Benoît-et-moi.

Le chemin de croix de Benoît XVI 27 mars 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

A ce titre d‘un article de Chrétienté-info, il faut ajouter une image : celle des sélections suggérées par le moteur de recherche Google quand on tape « Benoît XVI ». Qui osera encore nier la réalité d’un complot ?

Non au lynchage médiatique du Saint Père ! 14 mars 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Les Zouaves du Pape relaient avec force l’initiative de nos amis « Soutien à Benoît XVI » et vous invitent à signer ici leur lettre au Saint Père, attaqué à cause du scandale – que nous dénonçons – causé par des hommes d’Eglise, par les mêmes médias qui promeuvent chaque jour l’immoralité .

Très Saint Père,

Il y a un an, alors que vous travailliez à l’unité des Catholiques en levant les sanctions des évêques de la Fraternité Saint-Pie X, vous étiez la cible de tous ceux qui voulaient freiner le rayonnement de l’Église dans le monde. Non contents d’être parvenus à discréditer son image à travers votre personne, les mêmes médias qui font pourtant quotidiennement la promotion de l’immoralité, lancent aujourd’hui de nouvelles campagnes pour vous compromettre par l’amalgame et la calomnie, n’hésitant pas à souiller votre passé et la réputation de votre famille.

Refusant de s’attaquer aux sources des méfaits qu’ils dénoncent que sont l’impureté, l’impudicité et la liberté de diffusion cybernétique qu’ils défendent parallèlement, ils s’en prennent paradoxalement aux exceptions trouvées parmi les prêtres, eux qui constituent le corps le plus préservé car le plus proche du Christ, eux qui démontrent, par leur engagement, que nous sommes tous appelés à la chasteté à travers nos différents états de vie.

Bien convaincus qu’ils n’agissent que dans l’unique but de s’en prendre au message de l’Évangile, à la Tradition de l’Église et pour exercer une pression étrangère afin de mettre à mal le célibat sacerdotal, nous venons vous assurer de nos prières pour votre ministère. Qu’elles vous aident à assumer la mission que Dieu vous a confiée, à « insister à temps et à contretemps » sur ce que ce monde ne veut plus entendre. Que Marie, notre Mère du Ciel, protège votre pontificat !

Le Maire de Nantes se joint aux Zouaves du Pape… au nom de la république ! 2 mars 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Après la reprise de nos informations dans Presse-océan et Le Figaro, voici la réponse du député-maire de Nantes à la campagne initiée par les Zouaves du Pape de Nantes :

Jean-Marc Ayrault condamne le vandalisme de deux églises à Nantes. La Ville de Nantes porte plainte.

« Jean-Marc Ayrault, Député-Maire de Nantes, condamne fermement les actes de vandalisme perpétrés contre la basilique Saint-Donatien et l’église Saint-Clément de Nantes et assure la communauté chrétienne et l’ensemble des communautés religieuses de son soutien et de sa fermeté face à ces actes de violences et de provocation envers des lieux de culte. Ces actes odieux sont inqualifiables et ne peuvent pas être tolérés dans un Etat de droit. La Ville de Nantes a donc décidé de porter plainte. Les services de la Ville de Nantes et de Nantes Métropole sont intervenus rapidement pour réparer les dégâts dans ces deux églises qui appartiennent aussi au patrimoine de tous les Nantais. La République française est une République laïque. En vertu des principes de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat et de la Déclaration universelles des Droits de l’Homme, inscrits dans notre Constitution, elle assure la liberté conscience et garantit la liberté de culte dans le respect de toutes les croyances. Ces principes sont intangibles et nous appellent sans cesse au combat contre l’ignorance et les extrémismes de tous bords qui remettent en cause l’esprit de concorde et la volonté de vivre ensemble auxquels les Nantais sont particulièrement attachés.«