jump to navigation

La cathophobie à l’oeuvre dans la ville de Nantes ! 28 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
7 comments

Nos amis de Nantes réagissent à nos récents articles sur les manifestations de catophobie en France, et nous signalent la profanation de deux églises nantaises, dont la basilique Saint Donatien, recouverte de graffitis anarchistes ce week end.

 » A Nantes, après le saccage de l’église Saint Clément il y a une semaine, où des statues et des meubles religieux ont été vandalisées, c’est la basilique Saint Donatien qui a été la cible d’une agression anti-catholique le dernier week end de février. Un immense sigle anarchiste et des slogans de haine anti-religieuse ont été peint sur le portail d’entrée.  « Brule ton église » clament les profanateurs. Alors que les dégradations d’églises se multiplient en France dans l’indifférence la plus totale des pouvoirs publics, les autorités de la ville de Nantes vont-elles enfin réagir à cette provocation au crime ? Ou faudra-t-il attendre que les vandales aient mis le feu à un édifice religieux ? Monsieur le Maire, Monsieur le Préfet, Nantes n’est pas Bagdad ! Nous ne laisserons pas détruire nos églises sans réagir ! »

Souvenons-nous que Nantes est la ville où repose le Général Lamoricière, fondateur et premier chef des Zouaves pontificaux ! A tous les zouaves et à nos amis : soutenez la protestation des nantais en adressant votre message à Jean-marc Ayrault, Maire de Nantes :

Monsieur le Maire,

Une fois de plus, la communauté chrétienne nantaise est victime de violentes attaques dans deux de ses Eglises. A St Clément il y a une semaine, des meubles religieux ont été détruits et une statue a été vandalisée. Ce week end, la Basilique St Donatien a été maculée de slogans provoquant à la haine anti-catholique et appelant à sa destruction.

Ces gestes inacceptables ont été commis dans votre juridiction, et ne font pour le moment l’objet d’aucune attention de votre part. Je me permets donc de vous rappeler les scandales de la dégradation de la mosquée du Tarn le 13 décembre 2009, et celle de tombes juives à Strasbourg le 27 Janvier 2010, à l’occasion desquels les responsables légaux n’ont pas manqué de témoigner de leur solidarité. Voici maintenant deux églises nantaises profanées ou recouvertes de graffitis exprimant toute la violence de la cathophobie qui nous oppresse actuellement.

Je refuse cette inacceptable marginalisation des catholiques, et tiens à vous exprimer mon indignation pour la manière dont est traitée la communauté chrétienne. Comptant sur une condamnation aussi prompte que déterminée de votre part, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de ma haute considération.

Signature

Envoyer ce mail à contact@jmayrault.fr avec copie au Préfet de Loire-Atlantique Jean Daubigny courrier@loire-atlantique.pref.gouv.fr

Publicités

La vraie stratégie des homosexuels cathophobes (2) 24 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment
Qui veut faire taire Sedcontra ?
Les Zouaves du Pape relaient cette information de notre confrère Sed Contra, qui éclaire de nouveau la stratégie cathophobe du lobby gay.
« Le serveur de notre  site a fait l’objet hier de 97 tentatives de “hacking”. Rien de moins ! C’était déjà beaucoup. Aujourd’hui, les agressions se comptent par centaines. Demain… nous vous tiendrons au courant. Le “hacking”,  en  langage clair, c’est la technique pointue mais parfaitement malveillante qui consiste à s’introduire à distance dans un système informatique pour en voler, en polluer ou en détruire les données.
Qui peut vouloir imposer silence aux ripostes de philosophie  chrétienne du site des “chercheurs de sens” ?
La réponse est sur cette page d’accueil – tant qu’elle résiste aux malfaisants du relativisme, du  lobby Gay ou de l’éco-catastrophisme –  et cette réponse ne laisse que l’embarras du choix… Les lobbies qui haïssent nos convictions ont des alliés partout, et des moyens puissants. Malgré la qualité, l’amitié et la vaillance des partenaires informatiques du site, nous voici donc en vrai danger de disparition.  Bien qu’il n’y ait pas de honte à tomber au champ d’honneur du combat des idées, vous comprendrez que je vous demande ici, au nom de toute l’équipe, de nous aider à renforcer nos défenses en vous abonnant. Oui, les idées mènent le monde, qu’on le veuille ou non. Si vous trouvez de l’intérêt à lire nos analyses, comme beaucoup d’entre vous  nous l’écrivent chaque semaine, ne laissez pas le monopole de l’édition, de  la réflexion, de la formation et de la risposte intellectuelle en ligne aux  antichrétiens : soutenez-nous !
H.K.
C’est le moment ou jamais de soutenir  Sedcontra. Faites échec aux “hackeurs” qui ne supportent pas qu’on mette en cause la religion des « droits de l’homme », le dépravo-morphisme et la culture de mort. Abonnez-vous aux fonds éditoriaux du  site en suivant ce lien

La vraie stratégie des homosexuels cathophobes 24 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Le quotidien La Croix (sic) nous l’apprend : six plaintes ont été déposées par des personnes homosexuelles prises à partie par des catholiques qui voulaient leur interdire de s’embrasser sur le parvis de Notre-Dame de Paris le 14 février à l’occasion de la Saint-Valentin.

Après deux rassemblements où une centaines de couples homosexuels, bi, hétérosexuels ou mixtes se sont embrassés le dimanche de la Saint-Valentin place Saint-Michel pour lutter contre les préjugés, certains ont voulu réitérer ce geste devant le parvis de la cathédrale parisienne, situé à quelques centaines de mètres. Le parvis était le lieu initialement prévu pour cette brève manifestation mais les organisateurs auraient reçu des menaces « d’extrêmistes religieux » et selon la préfecture de police, « la sécurité de ce happening ne pouvait être assurée ».

Les personnes homosexuelles ont fait l’objet « d’injures et de violences physiques« , a vivement dénoncé la semaine dernière l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et transsexuelle. Le 14 février, la confrontation a donné lieu à l’interposition des forces de l’ordre qui ont interpellé quatre personnes pour violences volontaires et propos homophobes. Conduites au commissariat du IVe arrondissement, elles ont été remises en liberté en fin de journée, selon une source policière.

Le jour même, notre confrère le site « Le salon beige » publiait une chronologie des faits un peu différente : Pas de « kiss-in » – en direct

14h00 : Actuellement, il y a une centaine de personnes sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Toutes catholiques, et aucun activiste homosexuel à l’horizon. Ils seront restés sagement place St Michel. Néanmoins, il semble que le groupuscule ultraviolent Act Up ait prévu d’intervenir. De nombreux policiers sont déployés sur la place.

14h10 : 5 provocateurs homosexuels ont été rembarrés par les forces de l’ordre. On compte environ 150 catholiques sur le parvis.

14h30 : Environ 200 catholiques ont été provoqués par une trentaine d’extrémistes homosexuels. 4 personnes ont été interpellées.

15h10 : une dizaine de militants de SOS-Racisme n’ont pas réussi à déployer les affiches qu’ils avaient apportées. Ils ont été gentiment raccompagnés au-delà du parvis.

Encore une provocation homofolle ! 23 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Après l’échec de la tentative du 14 février (Saint Valentin) , où des militants homosexuels avaient prévus par provocation d’aller s’embrasser devant la Cathédrale Notre Dame de Paris, les « khmères roses  » récidivent à Lille en profanant la statue de Jeanne d’Arc ! Elle a été notamment ornée d’oriflammes et pancarte aux slogans provocateurs pro-gays ou dénigrant le récent débat sur l’identité nationale.

LES JUGES DE STRASBOURG NE NOUS IMPOSERONT PAS L’AVORTEMENT ! 7 février 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Une campagne de l’association L’Europe pour le Christ à laquelle s’associent les Zouaves du Pape

Par Gudrun Kugler

La Cour Européenne des Droits de l’Homme  (CEDH) traite en ce moment  un dossier qui menace l’amendement constitutionnel Irlandais protégeant l’enfant non né à partir de la conception. Si la Cour  juge que l’amendement datant de 25 ans et adopté par referendum populaire n’est pas compatible avec le concept des Droits de l’Homme de la CEDH, il découlera alors un “droit à l’avortement”. Un tel verdict aura un effet collatéral résonant à travers les 47 Etats Membres du Conseil de l’Europe et principalement en Pologne, en Irlande et à Malte.

Nous ne devons pas nous rendre face au dictat d’un petit groupe radical de lobbyistes ! Il n’y a pas de droit à l’avortement:

Un droit à l’avortement viole les droits de l’Homme:

  • les droits de l’Homme sont indivisibles – ils ne sont pas en conflit entre eux-mêmes: un Droit de l’Homme ne viole pas un autre Droit de l’Homme. Le droit le plus fondamental, le droit à la vie serait violé si le droit à l’avortement était introduit.

Un droit à l’avortement viole des êtres humains

  • Une femme enceinte parle de “son enfant”, une famille fait le deuil lors d’une fausse-couche, le fœtus peut être légalement la victime d’un crime comme le foeticide. Il peut être bénéficiaire d’une assurance, d’une assistance sociale ou héritier d’une propriété. Qui peut donc donner un droit de tuer le membre le plus jeune de la famille humaine ?

Un droit à l’avortement viole l’égalité

  • Les  droits de l’homme sont égaux pour tous, mais un “droit à l’avortement” ne l’est pas, clairement certains sont plus égaux que d’autres : ceux qui ont le droit d’avorter les ‘moins égaux’.

Un droit à l’avortement détruit la paix

  • La Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) établit que ‘la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde’. « Tous les membres de la famille humaine » inclut nécessairement l’enfant non-né. Toutes variations ne font que prouver un aveuglement idéologique. De là découle qu’un droit à l’avortement détruit la paix.

Un droit à l’avortement détruit la loi

  • Les êtres-humains doivent être protégés par la loi. Si le droit à la vie n’est pas protégé ou que le contraire est établit comme un droit, comment pouvons-nous encore faire confiance à un État ou à la communauté internationale ? La loi deviendra arbitraire et la protection de l’individu dépendante de prédilections politiques.

Donc: demander un « droit à l’avortement » démontre le manque de considération et le mépris pour les droits de l’Homme.

(suite…)

Deux historiens accusent Pie XII avec un « inédit » publié il y a 46 ans ! 3 février 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

Une nouvelle tentative de désinformation contre le Pape Pie XII révélée par l’agence Zénit !

Un document présenté comme preuve de l’indifférence de Pie XII lors de « la rafle » des juifs de Rome le 16 octobre 1943, renferme une grave erreur de date de la part des historiens qui l’ont présenté : le texte a été écrit avant les faits qu’on veut lui faire dénoncer !

Par ailleurs, contrairement à ce qu’affirment les deux chercheurs qui ont fait ces « révélations », il ne s’agit pas d’un document inédit : le texte avait déjà été publié en 1964 et était largement connu des historiens.

(suite…)