jump to navigation

L’Eglise catholique n’est pas si moribonde… 28 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

La nouvelle édition de l’Annuaire statistique de l’Eglise fournit les données relatives à la situation et aux actions qu’elle a mené entre 2000 et 2008 dans les différentes régions du monde.

Les catholiques sont passés en neuf ans de 1.045 millions à 1.166 millions (+ 11,5 %). Si la présence des catholiques est stable en Europe (+ 1,17 %), leur croissance est de 10,9 % en Amérique et en Océanie, de 15,6 % en Asie et de 33% en Afrique. Les catholiques européens sont passés de 26,8 % du total à 24,3 %.
Toujours de 2000 à 2008, le nombre des évêques est passé de 4.541 à 5.002 (plus 10,98 %). Le clergé diocésain et religieux s’est légèrement accru (augmentation mondiale de 0,98 %), passant de 405.178 à 409.166 unités.

(suite…)

Publicités

Un communiqué de Frigide Barjot pour défendre le Cardinal Bertone 19 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Appel à la vérité sur les propos du Cardinal Bertone

Frigide Barjot, (http://www.facebook.com/pages/Appel-a-La-Verite/105529649485140?ref=mf) déplore qu’ une phrase complexe, prononcée, laconiquement certes, par le deuxième plus haut dignitaire de L’Eglise catholique, ait été sortie par les medias, du contexte dans lequel elle a été formulée, sur un sujet douloureux pour l’Eglise comme pour la société toute entière. La tourmente qui traverse l’Eglise à la faveur de sa “glasnost” a ainsi été ravivée inconsidérément.
La citation incriminée « nombre de psychologues, de psychiatres, ont montré qu’il n’y a pas de lien entre le célibat et la pédophilie », mais que « beaucoup d’autres ont montré, et me l’ont rapporté récemment, qu’il existe une relation entre l’homosexualité et la pédophilie » a été prononcée lors de la conférence de presse du cardinal Tarsicio BERTONE sur les mesures à venir décidées par le Pape Benoît XVI pour tenter d’ éradiquer la pédophilie DANS L’EGLISE. Et pas ailleurs!!!

Compte tenu du sujet abordé, la lutte contre la pédophilie DANS L’EGLISE, et de la question du journaliste portant une nouvelle fois sur le lien entre pédophilie et célibat des PRETRES, il est evident que cette “relation” suggérée entre prêtres pedophiles et relations homosexuelles sur mineurs de moins de 15 ans du même sexe ne s’appliquent qu’à la population étudiée, soit les prêtres condamnés pour pédophilie.

“Selon le rapport de 2004 du John Jay College de New York – l’étude qui fait le plus autorité sur ce sujet – aux Etats-Unis, 81% des accusations d’abus sur mineurs de la part de prêtres concernent des garçons et non des filles. Nous parlons d’hommes qui abusent d’autres jeunes ou très jeunes hommes. En Irlande aussi, les abus de prêtres sur des garçons sont environ le double des abus sur des filles. Ce sont là des chiffres qui, en tant que tels, ne devraient offenser personne et auxquels il ne faut faire dire ni plus ni moins que ce qu’ils disent. » Pr Massimo Introvigne, directeur du Centre d’étude sur les nouvelles religions, le CESNUR <http://www.cesnur.org/> (ZENIT).

Ainsi les statistiques déjà publiées par Mgr Scicluna <http://www.vatican.va/resources/resources_mons-scicluna-2010_fr.html> le 13 mars dernier selon lesquelles 10% des cas d’abus dont des prêtres se sont rendus coupables sont des cas de pédophilie au sens strict (c’est-à-dire une maladie sans rapport avec l’homosexualité), 90 % étant des cas d’« éphébophilie », (concernant des adolescents); de mon temsp on disait pédérastie (Hair, 1968) ; et environ 60 % des cas se réfèrent à des personnes de même sexe et dans 30 % des cas des personnes de sexes différents.

Par ailleurs, dire qu’il y a une “relation” résultant de chiffres statistiques sur une population donnée et pour une période donnée, ne veut dire ni détermination, ni filiation, ni lien de cause à effet. Ainsi, il est parfaitement faux de dire que le cardinal Bertone établit une causalité entre homosexualité et pédophilie, et donc que tous les homosexuels sont pédophiles.
(suite…)

Pour Benoît XVI « il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » 19 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Le Pape Benoît XVI a célébré la messe le 16 avril avec les membres de la Commission biblique internationale, consacrant son homélie au primat de l’obéissance à Dieu et au vrai sens de la pénitence et du pardon dans la vie chrétienne. Rappelant les paroles de Pierre devant le Sanhédrin, plutôt obéir à Dieu qu’aux hommes, il a dit: « On parle souvent aujourd’hui de la libération de l’homme, de sa pleine autonomie et par conséquent de sa libération de Dieu… Cette autonomie est un mensonge ontologique, car l’homme n’existe pas par lui même, ni pour lui même. C’est aussi un mensonge socio-politique car la collaboration et le partage des libertés est nécessaire. Et si Dieu n’existe pas, s’il demeure inaccessible à l’homme, l’ultime instance est le consensus majoritaire, qui a le dernier mot et auquel tous doivent obéir. Le siècle dernier a montré que le consensus peut être celui du mal. Sa soi-disant autonomie ne libère pas l’homme« .

Puis le Pape a rappelé que les dictatures ont toujours été contraires à l’obéissance envers Dieu. « Les dictatures nazie et marxiste n’admettaient rien au-dessus du pouvoir idéologique… Aujourd’hui, si, grâce à Dieu, nous ne vivons plus en dictature, nous subissons des formes subtiles de dictature, un conformisme selon lequel il faut penser comme les autres, agir comme tout le monde. Il a aussi des agressions plus ou moins subtiles contre l’Eglise, qui montrent combien ce conformisme représente une véritable dictature« .

« On brandit l’arme de la pédophilie contre l’Eglise » 14 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

L’agence ZENIT rapporte ces propos du Cardinal Sodano le jour de Pâques dans une interview accordée à L’Osservatore Romano :  » C’est désormais une divergence culturelle : le pape incarne des vérités morales qui ne sont pas acceptées et ainsi les manquements et les erreurs de prêtres sont utilisées comme des armes contre l’Eglise « .

Après son intervention au début de la messe, le jour de Pâques, dans laquelle il avait exprimé au pape l’affection et la fidélité de tous les catholiques, le cardinal Sodano a dénoncé des « attaques injustes contre le pape », derrière lesquelles se cachent « des conceptions de la famille et de la vie contraires à l’Evangile ».

« Maintenant, on brandit l’arme de la pédophilie contre l’Eglise », a-t-il affirmé à L’Osservatore Romano. « Avant, c’était les batailles du modernisme contre Pie X, puis l’offensive contre Pie XII pour son comportement durant le dernier conflit mondial et enfin celles contre Paul VI » pour l’encyclique Humanae vitae.

Les Zouaves du Pape s’associent à l’Appel à la vérité 2 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Vous aussi, signez « L’appel » (ici)

Les affaires de pédophilie dans l’Église sont, pour tous les catholiques, une source de peine profonde et de douleur extrême. Des membres de la hiérarchie de l’Église ont eu, sur certains dossiers, de graves manquements et dysfonctionnements, et nous saluons la volonté du pape de faire toute la lumière sur ces affaires.

Avec les évêques, et en tant que membres de la même Église, les laïcs catholiques assument le poids des crimes de certains prêtres et des défaillances de leurs supérieurs ; ils se rangent résolument, ainsi que le Christ invite à le faire, du côté de ceux qui souffrent le plus de ces crimes, c’est-à-dire les victimes, tout en priant pour les coupables.

Quant à nous, nous souhaitons de tout cœur que toute la vérité soit faite et qu’avec le concours de tous les hommes et femmes de bonne volonté, il soit débattu sereinement et fraternellement, dans l’Église catholique, de tout ce qui a pu rendre possible ces offenses portées aussi au Christ.

Dans le même temps, nous regrettons l’emballement et la surenchère médiatiques qui accompagnent ces affaires. Au-delà du droit à l’information, légitime et démocratique, nous ne pouvons que constater avec tristesse, en tant que chrétiens mais surtout en tant que citoyens, que de nombreux médias dans notre pays (et en Occident en général) traitent ces affaires avec partialité, méconnaissance ou délectation. De raccourcis en généralisations, le portrait de l’Église qui est fait dans la presse actuellement ne correspond pas à ce que vivent les chrétiens catholiques.

Tout en redisant notre horreur devant le crime de prêtres pédophiles et notre solidarité envers les victimes, nous appelons les médias à une éthique de responsabilité qui passerait par un traitement plus déontologique de ces affaires. Les phénomènes d’emballement médiatiques ne sont pas réservés, et de loin, à l’Église ; mais nous sommes fatigués et meurtris de cet emballement-là. Nous pensons à tant de prêtres qui portent avec courage, et parfois dans la solitude, le message du Christ.

Nous sommes avec eux.

Nous saluons la lettre des évêques de France au pape Benoît XVI, et souhaitons voir l’Église catholique sortir avec sérénité et responsabilité de cette épreuve douloureuse.

Campagne internationale de soutien au Pape et aux prêtres 2 avril 2010

Posted by Mérode in Campagne.
add a comment

Les zouaves du Pape s’associent à la campagne de soutien aux prêtres lancée par le site espagnol E-cristians !

« Prêtres, courage ! Nous avons besoin de vous. Nous croyons en vous. Nous vous confions nos enfants », soulignent des laïcs de divers pays dans un message de soutien aux prêtres diffusé sur le net à travers les réseaux sociaux. L’initiative est partie mardi de l’association E-Cristians pour combattre la « campagne réelle et très évidente qui présente le pape et les prêtres pour ce qu’ils ne sont pas », a expliqué à ZENIT le président, Josep Miró i Ardèvol.

Les promoteurs de l’initiative pensent que « si chaque laïcs se montrait un peu actif, leur action pourrait avoir un effet multiplicateur », et espèrent qu’« une vague de confiance en nos prêtres et dans le pape, inonde le monde ». « L’on se trouve devant une campagne qui tient à faire passer pour normaux des faits exceptionnels accumulés au fil du temps, manipulant des données et des évènements », indique un des messages de soutien qui ont commencé à circuler sur le net. « Nous pensons que le moment est venu que nous laïcs, manifestions notre opinion, ce que nous pensons, la confiance que nous avons à leur égard, et le fait que nous avons besoin d’eux, et que nous le leur fassions savoir directement », a expliqué Josep Miró. « Nous croyons que cette campagne peut avoir une influence sur certains prêtres car tout à coup ils se retrouvent pointés d’un doigt accusateur qui leur signifie qu’ils sont un foyer de délinquance, et d’un crime très grave ».

Le président d’E-Cristians a expliqué qu’aux Etats-Unis, où il y a eu le plus de dénonciations de prêtres – et une transgression de la présomption d’innocence -, la moyenne des cas, qui est de moins de huit par an, est en baisse depuis dix ans . Et l’on parle d’un pays de 300 millions d’habitants, où les écoles catholiques à elles seules, donc sans compter les paroisses et autres centres, comptent deux millions et de demi d’enfants. « En Allemagne, 99,96% des crimes de pédérastie proviennent de laïcs, a poursuivi Josep Miró. Je n’ai vu aucun journal s’interroger sur ce pourcentage » .  «La pédérastie est une tentation, un mal des hommes de cette société, a-t-il dénoncé. La présence de ce mal parmi les prêtres est infiniment inférieure au reste de la société, et nous ne parlons pas des personnes qui se consacrent à l’enseignement ». « Or, personne n’a jamais dit que les professeurs ont des penchants pédophiles », a-t-il relevé. A ce propos, Josep Miró a cité une étude de 1994 réalisée en Espagne, selon laquelle 25% des petites filles et 10% des petits garçons ont été l’objet d’abus de la part de professeurs. « C’est un pourcentage beaucoup plus élevé que chez les prêtres, mais personne n’y a fait attention ; une campagne est donc à l’œuvre, manipulant chiffres et données, dans un esprit mal intentionné ».

Le président d’E-Cristians, membre du Conseil pontifical pour les laïcs, estime que cette campagne de discrédit prévaut surtout dans la sphère anglo-saxonne. Et il a cité à ce propos « deux médias particulièrement importants : la BBC en Angleterre, et le New York Times aux Etats-Unis ». « Ce sont deux projecteurs qui écrasent depuis des années l’Eglise sur cette question, bien que n’étant pas les seuls », a-t-il déclaré. Dans le cas de l’Europe, les attaques sont plus dispersées, a relevé Josep Miró qui dénonce par la même occasion « les efforts de certains médias et de certaines personnes, dont Hans Küng, à mettre en évidence des cas en Allemagne dans l’objectif est de porter atteinte d’abord à Joseph Ratzinger et maintenant au Pape ».

Attaques contre le Pape : le New York Times a menti ! 1 avril 2010

Posted by Mérode in Lu pour vous.
add a comment

L’excellent site Benoît-et-moi publie des articles italiens et américains qui exposent les contre-vérités de la presse américaine dans « l’affaire Murphy », du nom de ce prêtre décédé qui avait agressé des enfants sourds entre 1963 et 1967.

Une mise au point du canoniste du diocèse chargé de l’affaire à l’époque révèle les mensonges d’une presse acharnée à nuire au pape Benoît XVI : « Dans une lettre au secrétaire d’alors de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ,Tarcisio Bertone, le 19 août 1998, Rembert Weakland archevêque de Milwaukee a déclaré qu’il m’avait chargé de suspendre la procédure contre Lawrence Murphy. Ce n’est pas vrai... »